fbpx

Tout ce que je veux c’est danser est la première biographie consacrée au « maître des maîtres » de la danse flamenca.

Né en 1936 à Séville, Manolo Marín, danseur et chorégraphe de flamenco, a signé parmi les plus belles œuvres du répertoire. Son histoire commence en dansant dans les rues de Séville, se poursuit dans les années 1950 à Barcelone où il fait ses premiers pas professionnels avec sa sœur. À Paris, il fera l’admiration de personnalités du spectacle, du cinéma et de la littérature. De retour en Andalousie en 1974, il fonde enfin son académie.

À quatre-vingts ans, Manolo danse encore.

Le récit d’un homme humble guidé par un rêve d’enfant qui ne l’a jamais abandonné.

Christine Diger est réalisatrice à France Culture. Sa passion pour l’Espagne et le flamenco ne pouvait que la conduire à Manolo Marín.

Des séjours fréquents à Séville, à Triana, lui ont permis d’approcher l’homme et d’écrire cette biographie au plus près de la musique, du chant et de la vérité.

 

Découvrez

 

Le roi chocolat

Sélections Prix du style 2018 et Talents cultura 2018
Coups de cœur de la rentrée des Librairies Ensemble / des Librairies Indépendantes en Nouvelle-Aquitaine / des Librairies Furet du Nord

Les équilibristes

Aveux déchirants d’amour et de haine. Leur vie est un sport de combat, une mise en danger qui consiste à vivre à deux sur un fil

Au temps des Sabringots

« le Sabres des années 1950, où les classes sociales sont encore bien tranchées ; d’un côté les propriétaires qui vivent toujours avec la nostalgie de l’Âge d’or, de la résine, du bois et du paternalisme, et de l’autre côté, un petit enfant qui doit se construire en puisant ses forces dans l’observation et la lecture… Ce livre est le regard éloigné de celui qui n’est jamais parti » (Jean Tucco-Chala)

Petite histoire d’HOSSEGOR

Voici donc la somme improbable de ce que les hasards de l’histoire ont engendré, au gré des vents, des caprices du temps et des eaux. Voici Hossegor.

Jesus et Tito

Velibor a six ans et veut devenir footballeur. Noir et Brésilien, de préférence.

Du pin et des larmes

Des cargos chargés du bois des Landes, des marins abandonnés, des trafics qui mènent à tout, des notables véreux, et à la fin s’il ne restait que … Du pin et des larmes.

Rhapsodie curieuse

“Rhapsodie curieuse” est un texte déconcertant, riche et finalement indispensable parce qu’il nous offre un cheminement au coeur des mots, le meilleur celui qui célèbre leur conjonction dans un élan de beauté, d’inventivité et d’étrangeté. Archibald PLOOM (CULTURE-CHRONIQUE.COM)

Les émotions

Cet apprentissage offre la possibilité à l’enfant d’écouter son propre corps

MANDRAKE ne peut pas mourir

… Un physicien ébouriffé et son secret landais, un flic métis, une exécutrice, une quête au bord de l’océan, pour s’assurer que… Mandrake ne peut pas mourir

Ozu

Travail, drames et succès, amours et ivresse… Marc Pautrel réinvente fidèlement la vie étonnante d’Ozu dans un roman limpide et habilement construit, plein de tendresse, de surprises, de cinéma, de vie, où le portrait, les situations, le décor — Tokyo, Kyoto, Tateshina, Kamakura, ville ou montagne —, les aléas, les retournements, tout s’enchâsse naturellement. Fluidité d’un récit qu’on ne lâchera plus jusqu’à la fin, une fin qui n’en est pas vraiment une.


Cultures locales et identités en Pays Landais

Marie Pendanx est docteur en géographie humaine et chercheur associé au laboratoire PASSAGES.
Son ouvrage est issu du travail mené dans le cadre de sa thèse (Quand la Banda fait le doctorat – Sud Ouest février 2016)
Ouvrage paru aux éditions Société de Borda

Le hareng rouge

Que se passe t-il dans un jardin public quand on prend le temps de regarder autour de soi ? Mille et une petites choses ordinaires et extraordinaires, des rencontres, des histoires, de la musique, des animaux, des retrouvailles, des parties de foot… et un hareng rouge qui nous distrait !

Les Landes, voyage à travers la gravure

La gravure permettait d’illustrer le texte tout en donnant un aperçu original et vivant de ces terroirs ou de leurs populations aux pratiques culturelles inconnues ailleurs.

L’air de rin

À partir de deux vers célèbres, “Aboli bibelot d’inanité sonore” (Mallarmé) et “Ferai un vers de pur néant” (Guillaume d’Aquitaine), donc de deux fois rien mais qui sonne, Bruno Fern a multiplié les variations, composant ainsi deux suites pour basse mélancomique.

Aylal, une année en mongolie

À 19 ans, Linda part seule, pour un an, en Mongolie. Aylal est le récit de cette immersion dans les culture des Mongols et leur mode de vie. Semée de rencontres et de belles amitiés sur fond de chevauchées dans la steppe, cette expérience unique se nourrit de la passion et de la sensibilité d’une jeune femme déterminée. Ou comment vivre la Mongolie de l’intérieur.

Souvenirs sans rancune

Comme des milliers d’autres jeunes Allemands de son âge, à 18 ans, Horst Fusshöller va se retrouver soldat. Comme des millier d’autres il n’aura pas d’autres choix que de faire comme les autres, acteur passif emporté dans le tourbillon des événements de la fin de la Deuxième guerre mondiale. Fait prisonnier, il n’a pas d’autre choix que de devenir « démineur ». L’espérance de vie est courte mais au moins, on ne meurt pas de faim. Horst va rester en France jusqu’en 1947. Il nous livre ses souvenirs et ses sentiments d’une époque où chaque soldat allemand devait porter sa part d’une faute collective et où les esprits n’étaient pas encore prêts à essayer de comprendre et encore moins à pardonner. Tous n’étaient pas des salauds. C’est ce que Horst a voulu montrer d’abord à sa famille, ensuite à ses amis.
Et vous, vous n’avez pas envie de savoir ?

Transcolorado

Au-dessus des grandes plaines du Colorado, le ciel est immense, et souvent trop bleu. Pour chasser les mauvais souvenirs et les angoisses qui montent, une fille un peu cabossée par la vie monte dans le bus. Le Transcolorado l’emmène jusqu’à l’arrêt des quatre montagnes, et puis elle rentre …

La vie dans la grande lande

Non, les grands landais n’étaient pas des demeurés revêtus de peaux de bêtes et tremblants de fièvre. Les paysans savaient tirer partie de toutes les ressources d’un milieu ingrat par le très ingénieux système agro-pastoral. Verriers, métallurgistes, céramistes s’employaient aussi dans l’industrie. Une véritable civilisation s’étale sous nos yeux, brutalement condamnée au milieu du XIXe siècle.

Pile Poil

Même un chat, Pile-Poil, – animal aimé, protégé, indépendant – ne peut s’empêcher de se plaindre et de jalouser d’autres espèces… jusqu’au jour où il se met réellement dans leur peau grâce à son miroir magique ! Et là, tout bascule. Parce que quand Pile-Poil change d’axe, quand il voit les choses d’un autre point de vue, qu’il se met à la place de l’autre animal (tour à tour serpent, panda, tortue, rhinocéros ou girafe), il réalise que cette existence souhaitée n’est pas aussi facile et enviable qu’il le pensait ! C’est à ce moment-là qu’il apprécie ce qu’il est, ce qu’il a, et commence enfin à s’aimer et à mieux comprendre les autres …

140 2

La révolution en 140 tweets ou les Lendemains qui gazouillent : “Révolution, projet de se changer soi-même, dont on est insatisfait. Mais on ne se refait pas. Comme on ne se refait pas, on refait le monde.”

Gentilles filles, braves garçons

Dans le Pendjab des années 1940, quatre frères et soeurs sont soumis à une mère manipulatrice qui voulait juste faire d’eux « de gentilles filles et de braves garçons ». Si les frères pourront fuir, faire des études de médecine et vivre leur vie à Londres ou New York, qu’en sera-t-il des soeurs, promises à la perspective d’un mariage forcé ?

Alexandra

Louise Eugénie Alexandrine Marie David, plus connue sous le nom d’Alexandra David-Néel est née le 24octobre 1868 à Saint-Mandé, et meurt à près de 101 ans. De nationalités française et belge, elle multiplia les métiers: orientaliste, tibétologue, chanteuse d’opéra, journaliste, écrivaine et exploratrice et bouddhiste. Elle fut, en 1924, la première femme d’origine européenne à séjourner à Lhassa, au Tibet.

La saison des pluies

Et voilà la pluie
Sur les berges du fleuve
Si vite
Que s’étouffe
Le cri du tisserin
Et plus haut
Qu’aucune trace
Dans le ciel d’une saison
Et cela qui monte
En vrille
Et fuse d’entre
Les frondaisons
Du viel acacia
On oublie à force
Que c’est les morts
Qui passent
D’une frontière à l’autre
Dans le vent déchaîné

L’affaire Stavisky

L’affaire Stavisky fut l’un des plus grands scandales français du xxe siècle. Il en résulta un séisme politique puis la chute du gouvernement, mais aussi des émeutes à Paris réprimées dans le sang.

Vie et mort de Jean Chalosse

Les externes libres qui se rendaient au lycée Michel Montaigne de Bordeaux en longeant la faculté de médecine ne prêtaient guère attention à cet inconnu, allongé à l’abri d’une étroite verrière. À force de le voir, hiver après été, ils ne le voyaient plus. Aucun d’eux n’aurait pu dire qui il était, d’où il venait, ni même ce qu’il devint le jour où il disparut …

Le petit ogret

Il était une fois… Un couple d’ogres qui avait sept enfants.
Contraints par la famine, ils décidèrent d’abandonner leurs enfants dans la forêt. Cette histoire vous dit quelque chose ? Détrompez-vous la fin est surprenante…

L’esclave islandaise

Roman d’aventures basé sur des faits réels, L’esclave islandaise est la saga en deux volumes d’une passionnante destinée.

En 1627 aux îles Vestmann, au sud de l’Islande, les maisons de tourbe sont fouettées par les vents. À la fin de la saison de pêche, les retrouvailles sont fougueuses, mais brèves.

Petits braconnages

Petites chasses et rapport à la nature du peuple des campagnes, ce livre, illustré d’une bonne centaine de photographies et de dessins originaux, vous propose de découvrir les trucs et astuces de certaines chasses landaises, d’en retracer l’origine et d’en comprendre la richesse culturelle.

Il est aussi un vibrant hommage à l’inventivité et à l’intelligence de tous ces Landais qui ont su, avec des moyens souvent bien dérisoires, rendre plus performants certains modes de capture et concevoir des appeaux à la sonorité si juste. Capturer, pour se procurer une nourriture d’appoint, grandement nécessaire à eux-mêmes et à leurs familles, était leur préoccupation première afin d’améliorer de dures conditions de vie.

Il est enfin une sorte de pèlerinage dans le temps retraçant les étapes successives qui ont abouti, de modifications en améliorations, aux pièges jugés « parfaits » que les générations passées nous ont transmis. Il tente aussi de sauver de l’oubli ce patrimoine de nos aïeux qui fit, pour partie, notre culture et notre différence.

A perdre la saison

Très librement inspiré du poème «Chanson des deux escargots qui vont à l’enterrement» de Jacques Prévert, A perdre la saison est d’abord un spectacle raconté, imaginé et mis en scène par le musicien et conteur Olivier Apat. Voici donc la version illustrée par Églantine Ceulemans, accompagné de l’enregistrement complet de l’histoire et des poèmes originaux d’Olivier mis en musique. Cet album-CD vous invite à découvrir la poésie et le plaisir des mots. Un voyage mené coquille au vent, à un rythme d’escargots sous vitamine C ! (dès 5 ans)

Palombes, tursan et sale ami

À Cazalets, petit village des Landes, rien ne va plus. Malgré l’énergie déployée par les gendarmes le nombre de cambriolages explose, les actes de braconnage au gros gibier se multiplient et comme si cela ne suffisait pas, le jour de l’ouverture de la chasse à la palombe, Jean Argelos, lou ganadère, chasseur bien connu est retrouvé sans vie au pied de sa palombière.
Le capitaine de gendarmerie s’impatiente et le sous-préfet s’irrite pendant que le maire lorgne sur un gisement de gaz de schiste. Morgan et Marcel, l’équipe choc de la brigade de gendarmerie de Cazalets parviendront-ils à dénouer ces intrigues gasconnes aussi tortueuses que ne le sont les méandres de l’Adour ? Une chose est sûre, Morgan, en enquêteur très observateur, n’est pas insensible au charme et aux yeux d’Audrey la jolie pharmacienne.

La vie plus un chat

Quand un chat couleur de nuage apparaît un jour dans le jardin d’une maison de ville, il s’ensuit un coup de foudre entre la maîtresse des lieux et lui, puis une vie faite de menus événements qui constituent comme la biographie d’un chat. La narratrice s’y enchante de...

Le beau livre de l’été

César Ancelle Hansen a grandi dans le nord de la France: c’est là qu’il fit ses premiers clichés dès la fin des années 1990. En s’installant à Biarritz quelques années plus tard, le jeune médecin a pu poursuivre sa passion de la photographie en prenant pour...

L’argent

extrait de la préface Avec Shakespeare et Marx, Péguy est de ceux qui ont écrit sur l’argent les plus belles pages. La société jadis dont il se fait le chantre, société « bien faite » et son peuple vertueux – avant que la bourgeoisie ne l'« infecte » –, cette...

En classe de mer

La classe de Mathilde, accompagnée de celle de son petit frère Pierre, part en classe de mer en Bretagne. Au programme : pêche à pied, visite de la criée, d’un phare, voile et voile et re-voile. Sans oublier la boum de la dernière soirée. Ça va être génial ! [juiz_sps...

Ensemble – (Prix La crypte 2016)

Grandes vacances. Les quatre cousins se retrouvent sur l’île aux Grèbes. Dès leur arrivée dans le port d’Östhamn, ils remarquent quatre personnes étranges : un couple très élégant et deux hommes en anorak noir avec des capuches qui dissimulent entièrement leurs...

Les cousins Karlsson

Grandes vacances. Les quatre cousins se retrouvent sur l’île aux Grèbes. Dès leur arrivée dans le port d’Östhamn, ils remarquent quatre personnes étranges : un couple très élégant et deux hommes en anorak noir avec des capuches qui dissimulent entièrement leurs visages. En quittant le port, ils perdent une feuille que George ramasse, une carte de l’île aux Grèbes sur laquelle sont dessinées des croix et des chiffres, 6 500, 8 000… Une carte au trésor ?

Le Ballarin

Alain Ducasse a déclaré dans la presse nationale que « le Ballarin » était « son guide préféré pour le pays basque français et espagnol ». Ce guide est le premier (et le seul encore à ce jour) à réunir une sélec- tion transfrontalière (française et...

Mystère en chocolat

Un terrible crime a eu lieu au Musée du Chocolat de Bayonne : une vieille cabosse de cacao très rare a été volée. Mathias et Rosalie, la fille du directeur du Musée, vont mener l'enquête gourmande pour découvrir, peut-être, le coupable. Au delà du coupable, les...

Rendez-vous à Biarritz

(extraits) ... où il est question du pouvoir de la voix ... Trente-trois ans basculent dans l'étroit F3, il en a vu d'autres : le noir mord sur le blanc, le blanc sur les couleurs et les preuves se chevauchent, piquées au vif et à ce pan de mur que les 60 watts du...

ça flingue sur la grande boucle

Lors de l’étape du Tour de France conduisant les coureurs de Bergerac à Dax, alors que la fête bat son plein, un drame se produit sur la ligne d’arrivée. Accident, meurtre, assassinat, la fine équipe composée du chef Morgan et du gendarme Marcel s’empare de...

Arthus et les nuages

Arthus avait une langue mal élevée. Quand il voulait dire certains mots, elle se tordait ou se bloquait, dérapait, postillonnait. Il n'arrivait jamais à les prononcer. Le pire, c'était le mot qui désignait le métier de son père... et son futur métier, puisque son père...

Sables

Ce livre est un recueil de photographies prises sur la plage nord de Biscarrosse en mars 1975, là où la dune, reculant dans les terres, engloutit peu à peu la zone marécageuse qui s’étend derrière elle. Portés par le vent de mer, les grains de sable blanc se déposent...

Surf me up

Savez-vous qui a eu l’idée de fabriquer la dérive, le leash, la première combinaison Néoprène, le premier boardshort ? Savez-vous encore qui sont les vrais beach boys ou quel surfeur est surnommé la « mouette blessée »? Connaissez-vous Dick Dale, John Gabaldon,...

Le sang de la forêt

Dans le département des Landes, en 1950, la vie rurale est difficile. Voici que débarquent Gisèle, jeune veuve accompagnée de sa belle‐fille Hélène. Si Gisèle est acceptée par la communauté d'Ygos‐Saint‐Saturnin, petit village au coeur de la forêt, il n'en n'est pas...